Présentation

  • : COMPANS INFORMATION COMMUNALE, INTERCOMMUNALE ET ENVIRONNEMENTALE, ROISSY-PAYS DE FRANCE
  • : Asseyez-vous confortablement dans notre fauteuil, et laissez-vous bercer par l'effarante actualité communale et environnementale de Compans-Mitry. Bien calé, vous tomberez quand même de haut... Compans : 700 habitants, 7 prises illégales d'intérêts, 7 sites Seveso ! Bienvenu sur le blog du Collectif des Contribuables Companais et Mitryens.
  • Contact

Rechercher

10 septembre 2021 5 10 /09 /septembre /2021 08:31
Prise illégale d’intérêt le maire et ses conseillers…
Prise illégale d’intérêt le maire et ses conseillers…
Prise illégale d’intérêt le maire et ses conseillers…

Partager cet article
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 20:26

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Partager cet article
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 20:26

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Partager cet article
4 septembre 2021 6 04 /09 /septembre /2021 13:16
INCENDIE COMPANS : prélèvements eau pour analyse et dégagement des matières
INCENDIE COMPANS : prélèvements eau pour analyse et dégagement des matières
INCENDIE COMPANS : prélèvements eau pour analyse et dégagement des matières
INCENDIE COMPANS : prélèvements eau pour analyse et dégagement des matières
INCENDIE COMPANS : prélèvements eau pour analyse et dégagement des matières

Partager cet article
3 septembre 2021 5 03 /09 /septembre /2021 10:57

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Partager cet article
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 08:02
Rentrée scolaire et servitude d’utilité publique

Deux thèmes abordés aujourd’hui ont l’air très différents... Mais à Compans ces thèmes sont hélas intimement liés…

 

La Servitude d’utilité publique / La rentrée 

 

Vous avez été nombreux hier à nous interroger sur le sens du mot « servitude » d’utilité publique à l’occasion de l’incendie qui se déroulait à proximité immédiate de la servitude du Trapil (pipeline).

 

>La servitude d’utilité publique :  il s’agit de passage ou de dégagement, aérien, submersible ou souterrain, sur lesquels des règles administratives sont fixées en raison de leur utilité et de leur dangerosité : exemple on ne peut pas construire des immeubles sous des lignes à haute tension, on ne peut pas creuser sur une canalisation de gaz à haute pression… Ces servitudes sont placées précisément sur des cartes dont disposent toutes les autorités administratives (cf. Carte : entouré en rouge les passages principaux à Compans…)

 

>La rentrée scolaire : période où les administrations et les parents mettent tout en œuvre pour assurer aux enfants des conditions idéales pour l’enseignement.

 

Rentrée scolaire et servitude d’utilité publique

Et bien, à Compans, pour la rentrée 2014, le maire avait installé des classes préfabriquées au dessus de la servitude d’une conduite à haute pression de Gaz. 

 

Il suffisait pourtant de regarder les panneaux jaunes de sa commune qui signalent la servitude. Ou de lire ses dossiers… (cf la carte en début d’article).

 

Le 27 octobre 2014 Le Parisien avait même fait un article (cf ci-après).

 

Vous comprenez maintenant mieux pourquoi, lorsque les événements (comme actuellement) touchent de près ou de loin ce type de réseaux dangereux (Trapil ou gaz haute pression) le Blog ne fait aucunement confiance dans l’action du maire. 

Nous restons donc attentifs et circonspects… afin de circonscrire tout débordement dangereux ou illégal… 

Rentrée scolaire et servitude d’utilité publique
Partager cet article
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 16:15
INCENDIE COMPANS : les dangers cachés … Les décisions hasardeuses…

Dans sa vidéo, le maire, dépassé, minimise les dangers inhérents à l’incendie… Il se trompe lourdement… dit par exemple que la zone SEVESO n’est pas impactée, ce n’est pas la réalité… 

 

Cet incendie pose ainsi de nombreuses questions en terme de sécurité industrielle, sécurité environnementale, sécurité publique.

Cet incendie démontre que les décisions prises par les élus n’ont vraiment pas été à la hauteur de ces enjeux de sécurité.

 

Il faut donc revenir sur les décisions calamiteuses prises par les municipalités gérant cette ZI : absence d’évaluation environnementale, réduction du PPRT ( Plan de prévention des risques technologiques ), urbanisation à outrance, PLU, revenus fonciers et taxes professionnelles qu’on souhaite garder pour financer les budgets municipaux…

 

Comprenez que l’intérêt de tous (en termes de sécurité industrielle et sanitaire) était d’augmenter le périmètre de sécurité de cette zone pour éviter -justement- que des camps ne s’installent et plus généralement que des riverains ne soient en danger…

Les municipalités (Compans et Mitry) ont voté le contraire : ils ont voté à la fois la dispense d’évaluation environnementale et puis la réduction du PPRT de la ZI.

 

On voit ce qu’il advient ensuite. On craint vraiment pour l’avenir.

 

Bien évidement, si le PPRT avait été augmenté, Il n’y aurait pas eu de campement, car les décisions de justice auraient été immédiates : personne ne peut dormir dans une zone soumise à un PPRT… Au lieu de cela on a réduit le PPRT et on construit hôtel et on fait des projets de lotissements à proximité…

 

Pire… on laisse s’installer une décharge (on apprend maintenant que le camp était aussi une décharge immense ) sur des servitudes de type pipeline (Trapil) et à proximité de cuves d’essence pour poids lourds : un scandale.

 

On vous explique tout cela avec des preuves et des documents.

 

Car depuis très longtemps l’association et le blog défendent l’idée suivante : LA PROXIMITE DE LA ZONE INDUSTRIELLE SEVESO N’A PAS VOCATION À ETRE URBANISÉE, LE PPRT DOIT ÊTRE AUGMENTÉ POUR PROTÉGER LES POPULATIONS.

Les citernes de la station pour poids-lourds sont aussi enfouies à proximité du pipeline

Les citernes de la station pour poids-lourds sont aussi enfouies à proximité du pipeline

L’HISTORIQUE :

En décembre 2014, le maire et son conseil avaient voté la réduction incohérente du PPRT de la zone industrielle.

Pire, auparavant, la mairie s’était prononcée favorablement en faveur d’une dispense préalable d’évaluation environnementale !!!!

Le PIPELINE :

 

La ZI Mitry Compans a été pensée pour ravitailler la région. Un pipeline arrive donc depuis Le Havre et alimente les cuves de stockage de la ZI. Ces cuves de stockage d’hydrocarbures sont classées SEVESO seuil haut. 

Malheureusement on a laissé s’installer une décharge au dessus de la servitude ( espace au dessus duquel rien ne peut se faire).

L’incendie est donc au dessus de la servitude du pipeline. C’est un danger. 

Pourquoi le maire n’en parle pas ? Pourquoi apprend-t-on qu’en plus d’un camp, il y avait une énorme décharge ?

Pourquoi donc avoir réduit le PPRT qui aurait protégé ces espaces ? 
 

 

INCENDIE COMPANS : les dangers cachés … Les décisions hasardeuses…

Les cartes de zonages démontrent que le camp avec sa décharge sont au dessus des zones de servitudes.

 

Qui en parle ? Pourquoi le maire ne le dit pas ? 

Encerclé en rouge le camp et au dessous le pipeline et sa servitude
Encerclé en rouge le camp et au dessous le pipeline et sa servitude
Encerclé en rouge le camp et au dessous le pipeline et sa servitude

Encerclé en rouge le camp et au dessous le pipeline et sa servitude

L’association a agi depuis longtemps pour faire comprendre la dangerosité des décisions prises concernant notamment la dispense d’évaluation environnementale concernant la réduction inadmissible du PPRT.

On comprend moins l’attitude du maire, qui du temps de l’adhésion de la commune à la CCPMF ( Communauté de commune Plaine et Monts de France) était  vice-président chargé de la sécurité de la zone industrielle, et à ce titre était indemnisé à hauteur de 1885€…

C’est qu’il doit connaître les enjeux de la zone… 

 

C’est pourquoi nous réitérons nos questions :

 

Pourquoi avoir dispensé le PPRT d’une évaluation environnementale ?

 

Pourquoi avoir été favorable à une réduction du PPRT ?

 

Pourquoi s’obstiner à vouloir construire des lotissements en bordure de zone SEVESO ?

 

Pourquoi avoir laissé s’installer sur la servitude du TRAPIL (pipeline) une décharge dangereuse ?
 

Partager cet article
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 12:31
INCENDIE COMPANS : communication de crise, le fiasco communal…

L’incendie companais met en lumière beaucoup de failles au niveau de la gestion communale des événements.

 

1/ La communication de crise :

Le maire a immédiatement souhaité faire une vidéo, communiquée publiquement sur tous les réseaux et médias locaux, dans laquelle il règle ses comptes de manière étonnante et décalée : il parle de politique, de ses « opposants », « d’opposants à la commune », de « balivernes »  alors même que l’incendie n’est toujours pas maîtrisé à l’heure où il se met en scène !

Au lieu de régler ses comptes politiques personnels (comme à son habitude), il aurait dû davantage se concentrer sur la forme de son discours et de son expression.

Une communication de crise réussie se doit de se focaliser uniquement sur la crise et non pas divaguer sur d’autres sujets, ce qui entraîne immanquablement un déficit de crédibilité.

Ainsi, il gratifie les internautes de cette phrase incongrue dénotant un manque de clarté, il bredouille et bafouille  :  «  … L’INCENDIE N’EST TOUJOURS PAS CIRCONCIS …».

La tonalité de cette méconnaissance des termes, dont on perçoit la réalité sur les images, provoque immédiatement « une gêne »…  On se dit que ça ne va pas…
 

La preuve en vidéo  : allez à 6 min 50 de la vidéo mise sur les réseaux et vers la fin où le discours devient carrément incompréhensible et politique… 

De la même manière, en communicant opportuniste,  afin de démontrer son action concrète sur le terrain, il s’empresse de modifier son profil public Facebook pour montrer qu’il est dans l’action … sa photo de couverture est donc habilement changée …

INCENDIE COMPANS : communication de crise, le fiasco communal…

Cependant, en mars 2021, il lui semblait tout aussi pertinent de mettre le camp qui a brûlé en photo de couverture de son compte public Facebook… 

INCENDIE COMPANS : communication de crise, le fiasco communal…

Pire… les photos de presse du parisien démontrent que le coupé-cabriolet noir du maire était stationné en infraction aux règles de stationnement dans cette zone ( on voit bien l’interdiction de stationner) et, qui plus est, en pleine intervention des pompiers … ce qui aurait pu gêner des engins de secours de fort gabarit … 

Dans ces cas précis on met sa voiture en sécurité… et on respecte la réglementation.

INCENDIE COMPANS : communication de crise, le fiasco communal…
INCENDIE COMPANS : communication de crise, le fiasco communal…
INCENDIE COMPANS : communication de crise, le fiasco communal…

2 / Les atteintes environnementales 

 

Ainsi, le maire s’offusque publiquement, il aime passer dans les médias, mais davantage quand les choses sont visibles… 

Quand les choses dérangent il n’y a plus personne.

Un récent scandale sanitaire et environnemental d’une grande importance n’a pas donné lieu à une réaction aussi médiatique de sa part : aucune vidéo dénonçant les 50 000 tonnes de mâchefer déversées comme remblai sur la commune et dont l’analyse présente des taux élevés de dioxine cancérigène…
Là, le maire ne s’offusque pas publiquement, pourtant c’est une enquête de France Télévision qui a découvert le pot aux roses ! 

3/ Qui est responsable de ce terrain ?

 

Bien évidemment, se posera rapidement la responsabilité de remettre en état ce terrain brûlé et dorénavant pollué…

Le cafouillage informationnel communal est de mise. Des informations contraires sont délivrées. Le terrain appartient à ADP selon la vidéo de son adjoint sécurité.

Le maire dit quand à lui que le terrain  appartient à ADP mais qu’une convention serait signée pour des projets… Quels projets  ? Qui est responsable de ce terrain…

Le maire a cru bon de parler argent très rapidement en évaluant lui-même les dégâts du sinistre (300 000€) alors même que celui ci (le lendemain) n’est pas encore CIRCONSCRIT… ( voir extrait article du Parisien ci-dessous) .

Nous suivrons ce dossier et les éventuelles implications financières : y a t il eu des assurances contractées s’il y a eu convention de mise à disposition du terrain ? 

 

INCENDIE COMPANS : communication de crise, le fiasco communal…

La communication de crise est un exercice compliqué.

Visiblement complètement dépassé, le maire de Compans a fait tout ce qu’on ne doit pas faire quand des événements de cette ampleur surviennent :

1- Il se montre rapidement et parle sans prendre le temps de la réflexion…

2- Se gare n’importe où… 

3- Fait une vidéo qui apparaît non crédible 

4- Fait de la politique sur l’événement 

5 - Refile les responsabilités aux autres 

6 - Accuse …

Partager cet article
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 10:48

Au blog, on a jamais autant répété que la ZI était une ZI dangereuse. Des dizaines d’entreprises sont soumises aux normes SEVESO 3 dont certaines ont des activités extrêmement dangereuses : stockage hydrocarbures ou dépotage de chlore… 

L’incendie d’aujourd’hui, quelle que soit son origine, démontre que le risque zéro n’existe nulle part et pas non plus dans cette zone… (notamment en raison de la propagation des dangers : théorie des dominos).

On ne peut que constater la grandeur de cet incendie : on imagine si cela se produisait dans une cuve d’hydrocarbure …

On l’a répété, dans ce blog et ailleurs, ce ne sont pas les entreprises qui sont ou seraient en cause… mais la pression de certains élus pour urbaniser cette zone et qui ont voté, par exemple, la réduction du PPRT, la construction d’hôtel, et, principalement,  la municipalité  de Compans qui veut -à tout prix- construire des centaines de logements à proximité de cette zone ultra-dangereuse.

Proximité de dangers « actifs »… mais aussi de dangers « passifs » : 50 000 tonnes de mâchefer cancérigène (seuil de dioxine dépassé) ont été déversées à Compans pour remblayer la RD 212 entre la ZI et le village selon une enquête relayée par France Télévision…

Bienvenue à proximité de cette zone…

 

Incendie à Compans… le gâchis…
Incendie à Compans… le gâchis…
Incendie à Compans… le gâchis…
Incendie à Compans… le gâchis…
Incendie à Compans… le gâchis…
Incendie à Compans… le gâchis…
Incendie à Compans… le gâchis…

Partager cet article
8 août 2021 7 08 /08 /août /2021 19:37
No comment : quand la justice passe, l’ex-maire se déballonne… Condamné, il chouine sur son « niveau de vie ».

Partager cet article