Présentation

  • : COMPANS INFORMATION COMMUNALE, INTERCOMMUNALE ET ENVIRONNEMENTALE, ROISSY-PAYS DE FRANCE
  • : Asseyez-vous confortablement dans notre fauteuil, et laissez-vous bercer par l'effarante actualité communale et environnementale de Compans-Mitry. Bien calé, vous tomberez quand même de haut... Compans : 700 habitants, 7 prises illégales d'intérêts, 7 sites Seveso ! Bienvenu sur le blog du Collectif des Contribuables Companais et Mitryens.
  • Contact

Rechercher

17 novembre 2019 7 17 /11 /novembre /2019 15:41

Alors que nous sommes officiellement en période de réserve pré-électorale, un scandale électoraliste s’est produit à l’école...

Le maire s’est cru autorisé à distribuer des cadeaux à l’intention des parent-électeurs, en classe de CM1/ CM2 pendant le temps scolaire, en présence de l’enseignante (qui plus est, est directrice !) aux enfants.

Circonstances aggravantes : le maire distribuait aux garcons des cravates « Mairies de Compans » pour leurs pères, et des foulards, aux filles, pour leurs mères...

Outre le sexisme de cette méthode (garcons-papas-cravates) / (filles-mamans-foulards) dont le ministère de l’Education Nationale sera informé, le déballage êlectoraliste instrumentalisant les enfants pendant le temps scolaire -sous visiblement l’autorisation de la directrice- peut caractériser la faute déontologique grave.

Du grand n’importe quoi : offrir des cadeaux aux parents, par l’intermédiaire des enfants, les instrumentalisant, en classe, en période de réserve électorale, avec une connotation genrée... on aura vraiment tout vu dans cette école.

Quelle sera la prochaine instrumentalisation ?

Un rappel des bonnes pratiques, de la part de la hiérarchie des services départementaux de l’Education Nationale, serait opportunément très utile.

Scandale : instrumentalisation électoraliste à l’école...
Scandale : instrumentalisation électoraliste à l’école...
Scandale : instrumentalisation électoraliste à l’école...
Partager cet article
17 novembre 2019 7 17 /11 /novembre /2019 15:13

D’une élégance inégalée : la cravate jaune crocus municipale...

L’accessoire ultime pour vos diners en ville...

D’une splendide couleur qui vous fera sortir du lot, la cravate municipale saura ravir votre cercle d’amis, ainsi que vos relations de travail.

Idéalement taillée, cousue finement en tissus de qualité brillante, cette cravate est véritablement le reflet des hommes de goût.

Le canard brodé symbolise à lui seul tout un art de vivre rurbain : la classe municipale companaise atteint ainsi un paroxysme d’élégance.

Un rêve se met en place : admirer notre édile arborant avec la fierté politique qu’on lui connait, cet accessoire, symbole de sa mandature rayonnante.

Merci pour ce moment de grâce...

La cravate jaune municipale... élégance assurée...
La cravate jaune municipale... élégance assurée...
Partager cet article
17 novembre 2019 7 17 /11 /novembre /2019 14:53

Le code électoral (article L52-1) interdit aux collectivités publiques de mener des actions de propagande pendant les six mois qui précèdent une élection : "Pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle est interdite. À compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin".

Pour les élections municipales, cette interdiction s’applique à compter du 1er septembre 2019. Elle concerne la communication des mairies mais aussi celles des ministères et des établissements publics sous leur tutelle ainsi que celle des autorités administratives indépendantes.

Elle concerne également la commande d’études ou de sondages sur des thèmes de la campagne électorale.

Dans les six mois qui précèdent l’élection municipale, les collectivités territoriales doivent respecter l’interdiction qui leur est faite de contribuer au financement de la campagne électorale d’un candidat. Une commune n’a pas le droit de financer une action de communication qui ferait campagne pour un candidat.

Cette interdiction est très large et concerne également les actions de promotion des actions réalisées ou toutes communications sur la gestion locale qui pourraient avoir un impact électoral. Pour les candidats sortants, cela concerne aussi l’utilisation des moyens matériels de la commune pour la campagne électorale (voiture de fonction, téléphone, etc.) ainsi que le recours au personnel municipal.

Partager cet article
17 novembre 2019 7 17 /11 /novembre /2019 14:52
Début des Municipales de Mitry : deux candidats pour le moment.
Début des Municipales de Mitry : deux candidats pour le moment.
Début des Municipales de Mitry : deux candidats pour le moment.
Partager cet article
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 10:38

Cet article est reposté depuis Le blog de ADENCA.

Partager cet article
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 16:45
EuropaCity c’est fini.
EuropaCity c’est fini.
Partager cet article
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 16:41

Cet article est reposté depuis Le blog de ADENCA.

Partager cet article
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 17:07
Série Arte : toute ressemblance... ne serait que pure coïncidence...
Série Arte : toute ressemblance... ne serait que pure coïncidence...
Partager cet article
12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 13:40

Toujours aussi nuls...

Par décision du maire, la mairie est fermée le samedi matin ( sauf le premier samedi du mois). C’est nul sur le principe... Mais c’est nul aussi en tant que mise en oeuvre.

Sur la porte : l’affiche n’a pas été changée...

Sur le site internet : les horaires n’ont pas été changés...

Bref, pas très futés... ou ils s’en foutent... ou les deux

Moralité : des usagers patientaient devant la porte.

NUL : ce samedi matin des usagers devant la porte de la mairie
NUL : ce samedi matin des usagers devant la porte de la mairie
Partager cet article
8 octobre 2019 2 08 /10 /octobre /2019 21:55

Quel sens politique, le maire a toujours fait semblant de fustiger ( bla bla - bli bli ) le manque de service public aux citoyens ( voir ses déclarations publiques tous azimuts ).

SCANDALE : il va fermer la mairie aux Companais 3 SAMEDIS par mois et l’ouvrir un seul samedi !

QUEL EXPLOIT... nul... les arguments sont nuls... Jugez vous-même.

On en reste sans voix, enroué d’observer tant de reniements. Quelle décision lamentable qui démontre la réalité de son sens du service public : finalement aucun...

SCANDALE : le maire décide moins de services aux usagers
Partager cet article