Présentation

  • : COMPANS INFORMATION COMMUNALE, INTERCOMMUNALE ET ENVIRONNEMENTALE, ROISSY-PAYS DE FRANCE
  • : Asseyez-vous confortablement dans notre fauteuil, et laissez-vous bercer par l'effarante actualité communale et environnementale de Compans-Mitry. Bien calé, vous tomberez quand même de haut... Compans : 700 habitants, 7 prises illégales d'intérêts, 7 sites Seveso ! Bienvenu sur le blog du Collectif des Contribuables Companais et Mitryens.
  • Contact

Rechercher

9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 22:23
Qu'est-ce que le plan Vigipirate ?

C'est un dispositif permanent de vigilance, de prévention et de protection, qui s'applique en France et à l'étranger, et qui associe tous les acteurs du pays : l'Etat, les collectivités territoriales, les opérateurs susceptibles de concourir à la protection et à la vigilance, les citoyens.
Il repose sur un socle de mesures permanentes qui s'appliquent à tous les grands domaines d'activité de la société (les transports, la santé, l'alimentation, les réseaux d'énergie, sa sécurité des systèmes d'information...), sans induire de contraintes excessives sur la vie économique et sociale.
Il prévoit également de nombreuses mesures additionnelles activées en fonction de l'évolution de la menace et des vulnérabilités, et qui permettent d'adapter le niveau de vigilance et de protection, en mobilisant tous les acteurs concernés.

Au total, il contient environ 300 mesures. L'ensemble de celles qui sont actives constitue la posture Vigipirate.
Le plan Vigipirate poursuit trois grands objectifs :

• assurer en permanence une protection adaptée des citoyens, du territoire et des intérêts de la France contre la menace terroriste
• développer et maintenir une culture de vigilance de l'ensemble des acteurs de la Nation afin de prévenir ou de déceler le plus en amont possible toute menace d'action terroriste
• permettre une réaction rapide et coordonnée en cas de menace caractérisée ou d'action terroriste, afin de renforcer la protection, de faciliter l'intervention, d'assurer la continuité des activités d'importance vitale et donc de limiter les effets du terrorisme.
Le plan Vigipirate est contemporain de l'apparition des grandes menaces terroristes.

Son origine remonte à 1978, quand la France et l'Europe étaient confrontées aux premières grandes vagues d'attentats terroristes menés par des organisations extrémistes, séparatistes ou soutenus par des Etats étrangers. Il se limite alors à une instruction interministérielle qui organise un dispositif centralisé d'alerte permettant la mise en garde rapide au niveau local des autorités administratives, des chefs d'établissements publics et privés, ainsi que l'application par ceux-ci de mesures de vigilance appropriées.
Le premier plan gouvernemental Pirate apparaît en 1981. Il vise à faciliter la prise de décision du Premier ministre dans le cadre de la lutte contre les actes de terrorisme en général.
En 1995, le plan gouvernemental Vigipirate est instauré. Il définit la répartition des responsabilités centrales et territoriales, ainsi que les principes pour conduire l'action de l'Etat dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il définit deux niveaux généraux de vigilance (Vigipirate simple et Vigipirate renforcé) et un certain nombre de mesures spécifiques de vigilance et de prévention en cas de menaces particulières (menaces sur les aéronefs, menaces d'actions de type nucléaire, menaces d'actions de types biologiques et chimiques, menaces d'actions sur les navires).
Le plan Vigipirate est actualisé à plusieurs reprises en 2000, en 2002, en 2003 et en 2006. C'est en 2003 qu'ont été adoptés les 4 niveaux d'alerte répertoriés par couleur (jaune, orange, rouge et écarlate).

En 2014, le code d'alerte du plan Vigipirate est simplifié : il n'existe désormais plus que deux niveaux, matérialisés par un logo visible dans l'espace public. Un niveau de vigilance qui peut être renforcé temporairement, géographiquement et sectoriellement pour faire face à une menace particulière ou à une vulnérabilité ponctuelle et un niveau d'alerte attentat pour faire face à une menace imminente. C'est ce niveau qui vient d'être activé en Ile-de France.
Partager cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 20:31
Le Conseil d'État est une institution publique française créée en 1799 par Napoléon Bonaparte dans le cadre de la constitution de l'an VIII (Consulat). Il siège au Palais-Royal à Paris depuis 1875....métro Palais Royal !
Dans les institutions de la Cinquième République, son premier rôle est celui de conseiller le gouvernement. À cette fin, le Conseil d'État doit être consulté par le gouvernement pour un certain nombre d'actes, notamment les projets de lois.

Son second rôle est celui de plus haute des juridictions de l'ordre administratif (pour plus d'informations voir : dualité des ordres de juridiction : ordre administratif, ordre judiciaire).

A bientôt, pour une visite complête avant la fin du mois... Cette visite était en fait programmée depuis septembre dernier, car c'est la passage obligé pour que la jurisprudence vive et évolue. Les Arrêts du Conseil d'Etat forgent le droit.
On ne résiste pas à l'appel et on a hâte de connaitre ce haut lieu à Compans.org...
Partager cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 12:09

carte-de-voeux-mairie.jpg

Partager cet article
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 21:46
Demain, restez connectés...
Partager cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 22:09
Le bug des cartes d'invitation pour samedi est à l'image de la gestion de la commune par le maire...

Les voeux du maire commencent bien... Toujours pas de cartons d'invitation...mais pourquoi ?

Regardez la vidéo à 1h05'00"... Le maire "on va distribuer les cartes.. Bla bla bla..." Puis la secrétaire bredouille qu'il y a un problème... Le maire nie l'évidence, prenant amicalement la secrétaire par l'avant-bras 1h05'37": "Vous rigolez les cartes sont disponibles...hi hi hi...bla bla ...mais vous rigolez on va les distribuer....mais....Voyons... tssi tssii"
Bref, encore un tirage que la mairie a payé pour rien... des grossières erreurs n'ont pas été vues... Encore de l'argent à la poubelle...
2015, faudra se serrer la ceinture, c'est l'expression qui reviendra en boucle dans la bouche du maire... Faudrait peut-être commencer par ne pas gaspiller !
Partager cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 15:12
Bonne année 2015 à tous les lecteurs du blog... et aux autres aussi !
Partager cet article
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 20:02
Joyeux Noël
de la part de l'équipe du Blog !
Partager cet article
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 14:52

 


 

points-supplementaires-conseil-du-19-Decembre-20-copie-1.JPG

 

ordre-du-jour-du-19-decembre-2014-copie-1.JPG

les points de l'ordre du jour sont décalés du fait du rajout de deux points de dernière minute .

Partager cet article
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 09:25

 

Alors même que le périmètre d'étude du PPRT (Plan prévention des risques particuliers-liés aux entreprises SEVESO seuil haut) se réduit dangereusement, que les maladies se développent, etc.. Le maire et ses conseillers (-2) ont voté à la majorité le PPRT.

 

Les gentils conseillers et notre bon maire ayant pris soin de relever 3 réserves, mais ont ensuite voté un avis favorable !?... Bref toujours incohérents dans leur décisions de protection communale. Lorsqu'on émet des réserves et on en tire les conclusions qui s'imposent : c'est à dire un avis dévavorable.

LE SCANDALE : le maire a relevé l'aspect épidémiologique (nombreuses maladies graves autour du site) + déchets toxiques stockés + danger avions... et vote ensuite FAVORABLEMENT tout en oubliant de mentionner LE PRINCIPAL : la réduction du périmetre du PPRT...

Bref, en cas d'accident majeur, nous saurons qui a pris cette décision.... vous aurez la vidéo sur COMPANS.ORG. Vous constaterez qui a voté pour...

Bientôt les cartes, bientôt les preuves...

Et bientôt l'explication de ce vote qui reste un calcul environnemental dangereux de la part du maire. Pourquoi ne rien dire sur la réduction du périmètre ? ....

Mais bon sang mais c'est bien sûr, cela dégage des terrains... >Proces Xynthia : un maire si persuadé et si persuasif...

 

- A 31 minutes et 58 secondes début du débat sur le Plan de Prévention des Risques Technologiques.

- A 45 minutes et 20 secondes les votes sur le PPRT .

 

 

 

Partager cet article
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 11:39

              Capture la republique de Seine et Marne condamnation marion                     http://www.larepublique77.fr/2014/12/17/cinq-affaires-de-corruption-recensees-en-seine-et-marne/

Partager cet article