Présentation

  • : COMPANS INFORMATION COMMUNALE, INTERCOMMUNALE ET ENVIRONNEMENTALE, ROISSY-PAYS DE FRANCE
  • : Asseyez-vous confortablement dans notre fauteuil, et laissez-vous bercer par l'effarante actualité communale et environnementale de Compans-Mitry. Bien calé, vous tomberez quand même de haut... Compans : 700 habitants, 7 prises illégales d'intérêts, 7 sites Seveso ! Bienvenu sur le blog du Collectif des Contribuables Companais et Mitryens.
  • Contact

Rechercher

4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 17:40

EXCELLENTE REPLIQUE CULTISSIME !

Condamné en correctionnelle, condamné en appel, deux mois de prison avec sursis, une amende... Sous le coup d'une procédure pour nouvelle prise illégale d'intérêts et détournement de fonds public.... Il nous sort :

"Je suis vraiment écœuré mais je n’ai pas l’habitude de me mettre hors la loi. Nous n’avons jamais triché. J’espère que la justice entendra notre bonne foi"

Partager cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 15:19
Partager cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 10:16

Marre des dépenses inconsidérées...

Il est trop facile de dépenser l'argent public à tord et à travers. Si cet argent provenait de la poche des dépensiers, il est certain qu'ils regarderaient à deux fois avant d'engager des dépenses.A Compans, certains de nos élus, dépensent pour éviter que la commune soit remboursée...

Comment cela peut être possible ?

Et bien, nos chers élus ne veulent pas que des dettes soient remboursées à la commune. Donc ils dépensent pour que la commune ne soit pas remboursée ! Deux fois plus de dépense... pour rien...et ça se fini toujours au tribunal... Enfin bref, ils sont grands !

On marche sur la tête..? Oui, nous sommes à Compans... Moins Companse plus qu'on dépense...

A leur tour de connaitre la valeur de l'argent public ! Demandez aux élus de rembourser leurs dépenses inconsidérées, vous verrez ça calme tout de suite...

Venez ce soir au Conseil municipal, voir comment sont effectuées les nouvelles dépenses (société de conseils...) vivement le contrôle...

SCOOP Lettre ouverte : invitation à rembourser !

Voyez-vous même (archives)

SCOOP Lettre ouverte : invitation à rembourser !
SCOOP Lettre ouverte : invitation à rembourser !

Résultat : conseillers, mal conseillés... Encore un mauvais choix !

SCOOP Lettre ouverte : invitation à rembourser !
Partager cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 09:43

Et ça continue!

Les élus locaux sont les mauvais élèves de la rigueur.

Malgré les nombreux appels à la raison lancés en 2012, les dépenses des administrations publiques locales se sont une fois de plus envolées: 242,5 milliards d'euros. C'est 7,2 milliards de plus qu'un an plus tôt (+ 3 %). Et comme, dans le même temps, les recettes avaient plutôt tendance à diminuer, la sanction ne s'est pas fait attendre: en 2012, le déficit des administrations publiques locales a tout simplement doublé, passant de 1,5 à 3,1 milliards d'euros.

Tout de même: en pleine crise, nos édiles ne devraient-ils pas montrer davantage l'exemple?

Les chambres régionales des comptes ont beau épingler leurs excès à intervalles réguliers, dénoncer la gabegie, les dépenses de prestige et d'image de certaines municipalités et la folle croissance des impôts locaux, nombre d'élus continuent de dilapider sans compter l'argent des contribuables comme au temps des vaches grasses.

En cause notamment: les dépenses de fonctionnement des collectivités locales, en hausse de «3,1 % en plus de l'inflation, chaque année en moyenne depuis 1983», a rappelé en octobre 2014 Didier Migaud, président de la Cour des comptes, lors de la présentation du rapport que cette vénérable institution a consacré aux finances publiques locales.

Un document qui sonne comme un rappel à l'ordre, les sages de la rue Cambon recommandant avec fermeté «un freinage effectif des dépenses de fonctionnement, en particulier pour les communes et intercommunalités, sans que soit remise en cause la qualité des services publics».

A l'heure du ras-le-bol fiscal et des difficultés économiques, les excès de certains élus locaux sont, il est vrai, de plus en plus difficiles à avaler pour les administrés.

Partager cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 09:18
Partager cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 10:33

C'est l'épilogue de l'aspect administratif de "l'affaire Marion". La plus haute juridiction administrative valide la plainte pour détournement de fonds et nouvelle prise illégale d'intérêt à l'encontre du maire de Compans.

Le volet pénal est dorénavant entre les mains du procureur de la république du tribunal correctionnel de Meaux.

L'affaire a toutes les chances de succès... au seul bénéfice de la commune, c'est à dire de la collectivité.

CONSEIL D'ETAT valide la plainte contre le maire pour détournement de fonds et nouvelle prise illégale d'intérêts.
Partager cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 21:19
Partager cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 16:48
Conseil Municipal du 04 Mars 2016
Partager cet article
Par compans - dans Municipalité
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 18:39

Ca y est, siéger dans la Superinterco aiguise les appétits de nos bons representants de la CCPMF morte-née.

Les petites manœuvres €ommencent, €eux qui nous avaient dit tant de mal de la superinter€o, vont se battre pour y siéger... On se demande pourquoi €eux qui se sont tant battus politiquement contre la superinter€o envoient un lettre pour demander aux maires s'ils envisagent de se présenter au poste de Président... Le ridi€ule politique inter€o€omunale heureusement ne nuit pas à la santé. C'est leur seule priorité, pas le boulot qu'il y aura à faire, mais qui sera le président...

Mais pour€uoi se battent-ils finalement ?

C'est signé au nom des 17 communes de seine et marne, donc au nom de Compans...

Superinterco : les petites manœuvres politiques €ommencent !
Partager cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 14:54

Face à une pollution alarmante des rivières et des eaux souterraines de Seine-et-Marne par les pesticides, la commune de COMPANS ne s'est pas engagée à réduire et contrôler l’usage des produits chimiques qu’elle emploie.

Par ailleurs, la qualité des boues reste médiocre... De nombreux dysfonctionnements sont notés...

Pour tout renseignement complémentaire, s'adresser à la Mairie.

Décidément, en matière d'eau, la commune représentée par le maire, n'est pas à la hauteur ( voir aussi l'article sur les réseaux qui fuient).

Station d'épuration de Compans : des gros progrès à faire !
Station d'épuration de Compans : des gros progrès à faire !

Allez sur le site et tapez COMPANS

Partager cet article