Présentation

  • : COMPANS INFORMATION COMMUNALE, INTERCOMMUNALE ET ENVIRONNEMENTALE, ROISSY-PAYS DE FRANCE
  • : Asseyez-vous confortablement dans notre fauteuil, et laissez-vous bercer par l'effarante actualité communale et environnementale de Compans-Mitry. Bien calé, vous tomberez quand même de haut... Compans : 700 habitants, 7 prises illégales d'intérêts, 7 sites Seveso ! Bienvenu sur le blog du Collectif des Contribuables Companais et Mitryens.
  • Contact

Rechercher

27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 10:56

DURABLEMENT... Tout est écrit, c est durablement que le maire pratique le double langage.

Encore un exemple stupéfiant... Après avoir accordé une autorisation d'installation sur un terrain communal, le maire se défausse, en utilisant les riverains... Autrement dit, si le maire avait eu le courage de dire "non" tout seul comme un grand, l'affaire n'aurait pas eu lieu.

Lisez le courrier, tout est dit... La municipalité avait bien l'intention de prêter un terrain pour l'installation non sédentaire ... Donc le fait d'écrire qu' "il était en aucun cas dans l'intention de la municipalité d'installer DURABLEMENT ..." veut bien dire le contraire : le maire avait décidé d'installer un campement sur le terrain de la commune... BREF, le double langage du maire est affligeant... Il se couvre de sa propre PROMESSE en mettant en avant la pétition qu'il a lui même demandé aux riverains....

LE PIRE est la dernière phrase " si d'autres phénomènes d'occupations illégales venaient à survenir.. bla bla" ... est INCROYABLE... Le phénomène c est bien sa propre incapacité à dire non par lui-meme, car finalement l'occupation n'était pas illégale puisqu'il en avait donné l'autorisation... Avant de demander aux riverains d'intervenir...

Et le pompon, il "invite" la population à "participer aux batailles nécessaires pour faire respecter notre territoire " (attention au vocabulaire pas jojo dans cette période), qu'il a lui même provoquées... Bref, durablement hallucinant...

Maire : le double langage...
Maire : le double langage...
Partager cet article

commentaires